II- Jean de la Fontaine : un auteur engagé qui critique une société

1.    L’engagement de Jean de la Fontaine

     Jean de la Fontaine était un auteur engagé de son temps. En effet, en dénonçant la société corrompue dans laquelle il vivait, ce fabuliste cout beaucoup de risques : Louis XIV n’était pas un roi très commode, s’il quelque chose ne lui plaisait pas, il le faisait payer à celui-ci, ou cet auteur pouvait aussi être censuré. Mais Jean de le Fontaine était un homme adroit : il contourne la censure grâce aux animaux qu’il met en scène dans ses fables. Effectivement, il utilise le discourt indirect pour annoncer sa médisance : il réfléchit à la critique et ses animaux le disent à sa place. De cette façon, Jean de la Fontaine ne pouvait pas affirmer qu’il critiquait la monarchie de Louis XIV car ce n’est pas lui qui en fait le blâme directement.